Billet d’humeur automnale

Et voilà un an est passé depuis la rédaction de mon article sur l’automne en médecine chinoise. A priori rien ne change à mes mots. Mais le climat se dérègle vitesse grand v. Combien de temps pourrais je vous dire que l’automne est immuable ? Ça reste la saison où les feuilles tombent, les jours s’amenuisent, on s’intériorise. A San Francisco, en Amazonie, les arbres ne perdent pas leurs feuilles, ils brûlent. La neige attendue sur les hauteurs demain va prendre au dépourvu les arbres qui n’auront pas perdu leurs feuilles et casser les branches restées indemnes en novembre 2019.
Oups, me laisserais-je gagner par la tristesse, le sentiment associé à cette saison ?
Non, face à l’absurdité de la société occidentale (qui envoie des gens en avion sans destination, là on touche le fond), retroussons-nous les manches et diffusons notre bienveillance, créons du lien. Mettons notre énergie dans des choses qui en valent la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *