Vous le paierez, foie d’animal, intérêt et principal

Et voilà, c’est parti pour une nouvelle année. Les jours rallongent (youpi!), on cuve les repas des fêtes, les bonnes résolutions effleurent notre esprit (si, si).
C’est le moment de nous occuper de notre foie qui a pu être malmené dernièrement.
Un allié de saison : le romarin, en macérat. Quelques gouttes par jour suffisent. Et c’est valable pour toute la maisonnée, surtout si vous avez un cheval dermiteux.
Ça se trouve dans les magasins bio et c’est moins cher que toutes les ampoules drainantes qui associent des plantes qui ont des effets qui s’annulent ou les produits équins qui drainent le foie ET le rein.
Bon, soyons honnêtes, le macérat de bourgeons de romarin c’est bien, mais soigner son foie ça passe aussi par éviter le calendrier de l’avent à l’envers (je parle pour moi et les petits chocolats), les multiples galettes des rois (ben oui, il y a celle du boulot, de l’asso machin, du club hippique, de la maison…) et les granulés industriels plein de mélasse.
Allez, 2020, année de la tempérance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *