Trop gros ? trop maigre ? le casse-tête pas chinois

Pas assez d’état ? Trop gros ? L’alimentation est un casse tête car chaque cheval est unique et à la fois il fait partie d’une espèce où tous les individus devraient manger et marcher 14h à 17h par jour.

Ils sont contraints de manger ce qu’on leur donne au quotidien (ou alors vous avez la chance d’avoir 50 ha pour Pompon). Ils aiment comme nous des choses qui ne sont pas bonnes pour eux : avez-vous déjà vu un cheval à la Jean-Pierre Koffe refuser une ration avec de la mélasse, appétente, genre « mais enfin humain, c’est quoi cette merde industrielle pleine de pesticides et de sucres que tu me refourgues ? » Donc « il adore ça donc c’est que c’est bon pour lui » à d’autres merci… j’adore le fondant aux châtaignes* et ne suis pas dupe pour autant sur le fait que ce n’est ni bon pour mes artères ni pour mes cuissots… n’attendez pas de votre cheval autre chose…

Donc le régime de vos chevaux vous appartient. Comme leur activité. Quelle responsabilité ! Je vois dans le cadre de mes séances des belles personnes, impliquées et responsables.Grâce à internet, l’information est plus accessible. Revers de la médaille, on y lit tout et n’importe quoi. Combien de fois on lit qu’il faut donner de l’Isio4 à son cheval pour le faire grossir. Si un produit est de la merde industrielle pour vous, il n’y a pas de raison qu’il se bonifie dans la ration de Totor IV. Vous allez encrasser son organisme, c’est tout ce que vous aurez gagné. Il faut donc séparer le bon grain de l’ivraie (en médecine chinoise, c’est le rôle de l’Intestin grêle qui le fait tant au plan psychique que physique), repérer les professionnels et trouver celui en qui vous pouvez faire confiance.

Pensez à faire voir les dents de vos chevaux, on ne le dira jamais assez. Faites vous accompagner par une personne compétente si votre cheval a une problématique particulière (nutritionniste indépendant, naturopathe équin). Assurez-vous que la charge vermineuse de votre cheval est acceptable.Faites appel à votre véto pour un bilan sanguin : s’il n’arrive pas à reprendre/perdre de l’état, ce n’est pas normal. Le praticien shiatsu peut aider à décrasser, relancer la sphère digestive, mais malheureusement pour moi il n’est ni magicien ni pompier.

Quant à moi, pour mourir moins bête, mieux nourrir les miennes et vous accompagner au mieux, je me suis inscrite à l’après-midi de webconférence de l’IFCE. A 15h40 sera abordé « Manger 16h par jour sans grossir – le dilemme » – Anja Zollinger – Agroscope, Haras national suisse (CH). Puis il sera question des équipistes, un autre sujet qui m’intéresse à titre personnel…

* recette du fondant aux châtaignes :
500g de crème de marrons 🌰
75g de beurre 1/2 sel fondu🧈
3 oeufs🥚🥚🥚
Tout mélanger, faire cuire à 175° pendant 1/2 heure à 45 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *